Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
doum
Administrateurs
Nombre de messages : 7305
Age : 41
Date d'inscription : 12/06/2009

Les Rambos de nos forêts

le Jeu 22 Mar 2012 - 10:05
La majorité des 475 000 chasseurs québécois pratiquent leur activité favorite de façon respectueuse. Malheureusement, il y a toujours des « Rambos de la forêt », qui n’hésitent pas à enfreindre la loi et à puiser à outrance dans le capital faunique.

Bon an mal an, plus de 8 000 cas de braconnage sont signalés aux agents de protection sur le territoire du Québec.

Les braconniers qui se font prendre auront souvent capturé une couple de truites en trop ou abattu un chevreuil hors saison, par exemple.

Mais d’autres, sans scrupule, auront fait preuve d’actes barbares au point de vous en faire dresser les poils sur les bras…

Cruauté extrême

C’est le cas de cet hurluberlu qui, lors d’une excursion dans le Grand Nord, a tiré sur un caribou de belle taille sans pour autant l’atteindre mortellement.

Sur une bande-vidéo saisie par les agents de protection, on voit l’animal qui s’effondre, partiellement paralysé, puis qui se relève sur ses pattes avant et qui tente de s’enfuir en se traînant lamentablement.

Au lieu d’achever le caribou comme le voudrait le gros bon sens, le braconnier lui assène des coups de pied dans l’espoir qu’il se dirige vers le bas de la montagne, où il sera plus facile à « portager ».

Après avoir parcouru plus d’une cinquantaine de mètres, le caribou est à bout de forces et ne peut plus bouger.

Son tortionnaire embarque alors dessus en le chevauchant, directement sur sa blessure.

Puis il saisit son couteau et l’enfonce à quelques reprises dans la tête du pauvre caribou.

La bête finit par sursauter de douleur avant de mourir.

Les actes sauvages et cruels de ce braconnier lui ont valu une amende dont il se souviendra longtemps.

2,2 millions $

Annuellement, c’est la rondelette somme de 2,2 millions $ que les braconniers doivent verser dans les coffres de l’État.

Un montant qui pourrait toutefois augmenter de beaucoup si tous les actes illégaux commis en forêt ou sur les cours d’eau étaient signalés aux agents de protection et si ceux-ci étaient plus nombreux pour s’en occuper…

Vous pouvez voir la video ici , mais je vous avertie..... vous allez etre en beau ^&$^%$

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
doum
Administrateurs
Nombre de messages : 7305
Age : 41
Date d'inscription : 12/06/2009

Re: Les Rambos de nos forêts

le Jeu 22 Mar 2012 - 10:16
Bon, la... il y a 1 million de personnes qui on vue cette video, et encore une fois , une personne a ternie l'image des chasseurs....

content de voir qu'il a ete pris sur le fait et qu'il va en payer le prix, mais les dommages sont plus profond que ce quil y a sur cette video. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Christian Belec
Super-Maitre
Super-Maitre
Nombre de messages : 8204
Age : 54
Date d'inscription : 23/12/2005

Re: Les Rambos de nos forêts

le Jeu 22 Mar 2012 - 18:24
Cette personne ne devrait plus avoir droit de chasser scratch

_________________


........au plaisir de parler chasse et peche avec vous ........
gillesf
Connaisseur
Connaisseur
Nombre de messages : 212
Age : 68
Date d'inscription : 12/02/2012

Re: Les Rambos de nos forêts

le Jeu 22 Mar 2012 - 20:54
bravo [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
mrMagoo
Novice
Novice
Nombre de messages : 3
Age : 77
Date d'inscription : 10/02/2012

Re: Les Rambos de nos forêts

le Ven 23 Mar 2012 - 11:04
de tel triste sir devrais a mon point de vue perdre a vie le droit de chasse et se voir infliger une amende substentiel voilas ce que j en pense [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
doum
Administrateurs
Nombre de messages : 7305
Age : 41
Date d'inscription : 12/06/2009

Re: Les Rambos de nos forêts

le Ven 23 Mar 2012 - 12:20
oui je suis d'accors avec vous aussi ! en fait, le gars a eu une amende tres salée, mais je sais pas si on perd son permis lorce que on est accusé de braconnage ! scratch
avatar
doum
Administrateurs
Nombre de messages : 7305
Age : 41
Date d'inscription : 12/06/2009

Re: Les Rambos de nos forêts

le Ven 23 Mar 2012 - 15:53
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Fonce et frappe

En Gaspésie, des braconniers circulent de nuit sur les chemins forestiers de la réserve Dunière avec leur gros 4x4.

En apercevant un orignal, ils foncent dessus et lui cassent les pattes arrière. L’animal, encore vivant, est poussé dans le fossé, où il est abattu par balle.

Dans un autre cas, l’orignal blessé a été attaché vivant au véhicule, avant d’être traîné pendant de longues minutes et sur plusieurs kilomètres jusqu’à l’extérieur de la réserve faunique où une mise en scène avait été orchestrée afin de donner l’illusion qu’il avait été tué selon les règles.

Une mise à mort cruelle s’il en fut…

La main au collet

Les braconniers n’hésitent pas à utiliser toutes sortes de stratagèmes pour arriver à leurs fins.

Certains utilisent des collets pour capturer un chevreuil ou un orignal. Le pauvre animal est alors retenu en place des heures, parfois même des jours.

Des agents ont même découvert des animaux morts de faim dans ce type de piège.

Il y a quelques jours, un individu de Sainte-Julienne s’est justement fait mettre la main au collet après avoir capturé deux chevreuils avec cette méthode barbare.

Des individus de Saint-Michel-des-Saints et de Baie-Comeau ont aussi été reconnus coupables au cours des derniers mois pour le même type de crime.

Star sur YouTube

En hiver, les cervidés se regroupent dans des secteurs à l’abri du vent et des intempéries, qu’on appelle ravages.

La neige se tape, ce qui facilite grandement leurs déplacements.

Mais quand des individus mal intentionnés viennent semer la cohue, les bêtes paniquées sortent des sentiers battus, courent dans la neige, s’épuisent rapidement et deviennent encore plus vulnérables.

Si elles ne sont pas abattues sur le coup, ces belles bêtes risquent de succomber de fatigue, de pneumonie ou de blessures.

L’histoire veut que des individus traquaient les chevreuils en motoneige, puis s’amusaient à sauter dessus de façon à les chevaucher avant de les tuer à coups de couteau ou de hachette.

Dans les Hautes-Laurentides, des jeunes ont filmé un orignal qu’ils pourchassaient avec un véhicule jusqu’à ce que la pauvre bête en meure d’épuisement.

Pour leur défense, les jeunes ont dit qu’ils souhaitaient simplement montrer l’animal paniqué sur YouTube !

Pow, t’es mort…

Des agents de protection de la faune ont découvert, dans la région de Joliette, des systèmes automatisés qu’on surnomme traquenards.

C’est quoi, ça ? Un fusil est solidement attaché à un arbre, le canon positionné en direction du sentier fréquenté par le gibier.

Un fil est tendu et il est relié à la gâchette de l’arme.

Quand l’animal s’accroche au fil, le coup de feu est tiré dans sa direction.

Le coup sera-t-il mortel ou pas ? Le cervidé souffrira-t-il de longues heures avant de succomber ?

Un chasseur passant par hasard dans ce sentier pourrait aussi devenir la victime de ce piège.

Dans le même secteur, les agents ont trouvé un tuyau avec une cartouche de calibre 12 et un percuteur artisanal, qui servait de fusil.

La pêche aux loups

Certains braconniers sont de vrais tortionnaires.

Au nord de Manic 5, des agents ont trouvé des loups qui avaient dû souffrir le martyre.

Des sadiques avaient mis des morceaux de viande sur de gros trépieds (des hameçons de pêche à trois pointes), qu’ils reliaient à un câble métallique.

En apercevant ces gueuletons gratuits, les loups n’en faisaient qu’une bouchée.

Imaginez leurs souffrances en ayant les lèvres, la langue et le palais transpercés, pris au piège dans une très mauvaise posture et incapables de se sauver…
avatar
doum
Administrateurs
Nombre de messages : 7305
Age : 41
Date d'inscription : 12/06/2009

Re: Les Rambos de nos forêts

le Ven 23 Mar 2012 - 16:04
Une des raisons qui incitent les braconniers à se payer la traite dans les forêts et les cours d’eau du Québec, c’est bien entendu le manque de surveillance.

Les agents de protection de la faune ne sont que 450. C’est bien peu quand on prend en considération l’immense territoire de 1 667 926 km² qu’ils ont à couvrir.

Les 8 000 cas de braconnage signalés au Québec annuellement ne pourraient donc être que la pointe de l’iceberg.

« C’est nettement insuffisant », martèle Paul Legault, le président du syndicat des agents.

« Dans un monde idéal, on devrait être plus 800 », dit-il.

« Des enquêtes demandent parfois des semaines, voire des mois de travail. Il manque définitivement d’effectifs sur le terrain. »

Amendes peu sévères

Selon M. Legault, les agents de protection ne se battent pas à forces égales contre les criminels de la forêt.

« Peu de gens réalisent les efforts que les agents doivent déployer dans certains cas et dans quelles conditions de travail ils doivent évoluer pour déjouer les plans des braconniers », dit-il.

« Malheureusement, quand ceux-ci se font prendre, les condamnations sont insuffisantes et vraiment pas assez dissuasives.

« En fait, les pénalités et les amendes n’ont pas été majorées depuis plus d’un quart de siècle.

« Certaines provinces imposent des châtiments plus sévères, notamment au niveau de la suspension du certificat du chasseur. »

Même les enfants

Selon lui, ces sanctions peu sévères inciteraient les braconniers à récidiver.

« Il y a même des parents qui font braconner leurs enfants, poursuit-il. Ainsi, s’ils se font pincer, ces derniers seront sous la protection des lois sur la jeunesse et les amendes seront moins élevées que si ce sont les parents qui se font prendre. »

En raison du nombre d’agents qu’il estime insuffisant, M. Legault croit qu’une partie de la solution réside dans l’aide de la population. « Il n’y a pas assez de délation de la part des citoyens », déplore-t-il.

« Les gens qui voient ou entendent parler d’actes de braconnage devraient nous contacter (au 1 800 463-2191) ou nous écrire (centralesos@ mrnf.gouv.qc.ca) pour dénoncer les coupables », plaide-t-il.
avatar
doum
Administrateurs
Nombre de messages : 7305
Age : 41
Date d'inscription : 12/06/2009

Re: Les Rambos de nos forêts

le Ven 23 Mar 2012 - 16:08
et bien apres avoir fais quelques recherches.... les braconneurs du Quebec ne perde pas leurs permis de chasse scratch

ce qui n'est pas le cas dans les autres provinces......ahhhhh le Quebec, on est tellement gentil ici ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Admin
Administrateurs
Nombre de messages : 20389
Age : 70
Date d'inscription : 15/11/2005
http://chasseursetpecheurs.actifforum.com

Re: Les Rambos de nos forêts

le Mar 27 Mar 2012 - 10:24
C'est à nous membres de forums de chasse et de pêche de nous réunir et d'exgiger du ministere des bienfaits d'augmenter les amendes et de saisir et les armes et véhicules et
leur maison si elle recelle des armes et des gibiers illégaux.C'est a nous de blamer ces braconniers.C'est nous les victimes de tout cela et c'est à nous de faire valoir nos droits.
Taureau noir Bonjours

_________________


Fondateur du forum
Contenu sponsorisé

Re: Les Rambos de nos forêts

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum